agence de communication lyon

Entre marketeur et programmeur, il n’y a qu’un fil

Aujourd’hui les objets connectés poussent les marketeurs à parler une nouvelle langue : l’informatique. En effet entre les montres, les balances, les tablettes, les mini robots ou même les lunettes le marketeur doit s’adapter.

Ces objets fleurissent un peu partout chez le consommateur. De la cuisine à la table basse du salon en passant par les chambres à coucher pour arriver dans nos poches. Ce sont des appareils dotés d’une interface qui permet la liaison avec d’autres outils afin de partager des données. Le « comportement » de l’appareil sera alors adapté aux différentes informations reçues.

Prenons l’exemple de l’Activity Monitor Shine. Ce petit gadget, à peine plus gros qu’une pièce de deux euros, devient de plus de plus tendance chez les jeunes présents sur le marché du travail depuis moins de 5 ans (travailleurs CSP + malgré tout, ce minuscule objet s’élève tout de même à la modique somme de $89).

Activity Monitor Shine est un appareil connecté aux Smartphones ou tablettes via Bluetooth. Chaque soir, le gadget transmet toutes les informations qu’il a emmagasiné dans la journée. Le consommateur pourra ainsi savoir si il atteint ses objectifs sportifs et kilo-caloriques dans la journée.

Le but du marketeur est de faire comprendre au consommateur comment fonctionnent ces $89, et en quoi ils répondent à un besoin. Utiliser le vocabulaire du programmeur afin d’en comprendre la logique pour ensuite le traduire au consommateur de façon à le séduire.

Écrit par Md:réso, agence de communication Lyon.

Share Button
mdreso - Agence de communication Lyon

Poster un commentaire :